Reprise de l'activité au cabinet
Important, le cabinet s’adapte au nouvel environnement sanitaire.
Lire les consignes.

Victimes de violence

Sylvie Fontaine, psychologue à Reims, est à vos côtés pour résoudre ensemble les problèmes liés à la violence.

Les violences peuvent être :

  • physiques, psychologiques et/ou sexuelles.
  • répétées ou liées à un événement, comme un viol ou une agression dans la rue
  • faites par un proche, comme par un mari dans le cas de violences conjugales ou par un parent sur un enfant ou par un inconnu.

Quelle que soit la situation, la violence est toujours traumatisante. Rien ne la justifie. Les ravages tant physiques que psychiques doivent être au plus vite pris en charge pour éviter que les traces du trauma n'amènent des dysfonctionnements ultérieurs majeurs.
La violence, quelle qu'elle soit, provoque une effraction psychique. La terreur, l'effroi provoqués par la violence débordent les capacités psychiques, la victime ne peut plus traiter les informations qui lui arrivent, ne peut plus penser ou réagir. Le non-sens de la violence va figer la pensée. La vie psychique s'arrête. Il n'y a plus d'accès à la parole, à la pensée, c'est le vide.
Si vous avez été victime de violences ou si vous l'êtes encore, surtout ne restez pas seul avec ces traumatismes. Un professionnel expérimenté pourra vous écouter, vous aider à exprimer cette souffrance dans la bienveillance, en toute sécurité et sans jugement. Etre accompagné par un psychologue, c'est sortir de l'isolement, retrouver son unité et sa dignité, se sentir compris, soulagé, déculpabilisé et surtout déchargé de la honte étouffante que toutes les victimes malheureusement connaissent.
La relaxation pourra contribuer à apaiser les angoisses et les tensions.
De même, la danse-thérapie pourra, après un certain temps de la prise en charge, venir soutenir les forces de vie, se reconnecter avec le plaisir du corps vivant, trouver une autre forme d’expression riche et gratifiante.

En savoir plus sur l'angoisse, sur les addictions