Pendant toute la période de confinement,
je vous propose des consultations par téléphone.

 

Quel psy ?

Voici rapidement quelques informations pour différencier les « psys » que vous pouvez être amené à rencontrer.

 

Le psychologue

Le titre de « psychologue » est un titre universitaire, réglementé par l’État, qui s'obtient à la fin d'un cursus universitaire en psychologie (après une licence et un master 2 en psychologie, anciennement maîtrise et DESS).

Pour les psychologues exerçant dans le champ thérapeutique, le cursus est celui du Master 2 Professionnel de Psychologie clinique et Pathologique. Ce master 2 donne accès au titre de psychologue clinicien, terme employé dans les institutions et qualifiant une fonction professionnelle spécifique. Il est spécifiquement formé à l'écoute des sujets qu'il reçoit.

Le psychologue doit être enregistré en tant que tel auprès des Agences Régionales de Santé (ARS) de son lieu d'exercice ; ces dernières contrôlent la validité de son diplôme et lui attribuent un numéro ADELI.

Le psychologue ne relève pas des professions médicales ni paramédicales. Son exercice n'est pas soumis à prescription et il reste libre de ses choix thérapeutiques.

Les consultations et suivis par un psychologue ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Certaines mutuelles proposent cependant des formules de prise en charge.

 

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin. Après un cursus général de 6 ans, il y a une spécialisation en psychiatrie de 4 ans. Le titre et l'exercice sont protégés par l’État et régulés par l'Ordre des Médecins. Il possède un numéro RPPS.

Etant médecin, il peut prescrire des médicaments et décider des hospitalisations. Il réalise le suivi médicamenteux des patients.

De plus, il peut en parallèle s'être formé à la psychothérapie et/ou la psychanalyse.

 

Le psychanalyste

Psychanalyste n'est pas un titre et ne relève d'aucun diplôme. Un psychanalyste peut être par ailleurs, psychiatre ou psychologue ou encore provenir de filières tout à fait différentes.

Le psychanalyste a normalement fait l'objet d'une cure analytique afin de faire le point sur son histoire et être au clair avec son propre fonctionnement inconscient afin de mieux repérer et saisir les phénomènes inconscients des personnes qu'il accompagne.

Il peut être affilié à une école de psychanalyse et continuer de se former au sein de cette école. Elles sont nombreuses et d'orientations diverses.

Le psychanalyste propose des cures analytiques ou analyses dont le dispositif est celui du divan. La personne en analyse ou « analysant » est allongée sur le divan et est donc hors du regard de l'analyste.

Le psychanalyste doit se soumettre à une supervision (ou contrôle) auprès d'un psychanalyste plus expérimenté que lui pour pouvoir être au plus juste dans sa pratique.

 

Le psychothérapeute

Psychothérapeute est un titre réglementé depuis 2010 par l’État qui impose une inscription du professionnel auprès de l'ARS de son département. Le professionnel doit justifier d'un certain nombre de conditions pour pouvoir utiliser ce titre (notamment une formation en psychopathologie).

Les psychologues cliniciens pouvant justifier d'un stage clinique de 500h dans un établissement public de soin (structures hospitalières ou ambulatoires) et les psychiatres disposent, de droit, de ce titre.

 

Voir aussi :